accueil
La performance technique au coeur de l'équilibre écologique
Revue de Presse
    ATS
    n°175 - Octobre 2016

    Horticulture et Paysage

    Noues végétalisées : palier l’imperméabilisation des sols
    ATS
    Hors-Série - Juillet 2016

    CHANTIERS DE FRANCE

    AquaTerra Solutions : Géo-alvéoles XXL
    ATS
    n°5869 Mai 2016

    Le moniteur

    Fagots de fibres épuratoires
    ATS
    n°389 Mai 2016

    Paysage actualité

    Fascines en fibres de bois
    ATS
    n°5 - Avril 2016

    SolScope Mag

    Confinement des terres et granulats par géoalvéoles
    ATS
    n°40 - Avril 2016

    Egis contact

    Le parc du Heyritz, nouveau poumon vert de Strasbourg
    ATS
    n°170 –Mars 2016

    Horticulture et Paysage

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°118 - Mars 2016

    Matériel & Paysage

    Génie écologique et végétal
    ATS
    n°70 - Mars 2016

    Profession Paysagiste

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°69 - Fev 2016

    Profession Paysagiste

    Gabions : structurez le jardin en un temps record
guide
7.6. Alvéole, géocellule, géocells, géoalvéolaire, Terralvéole®

7.6. Alvéole, géocellule, géocells, géoalvéolaire, Terralvéole®

Alvéoles synthétiques de grandes dimensions souples ou semi rigides et perforées

Les systèmes géoalvéolaires visent au renforcement et à la stabilisation des sols par le confinement de  ceux-ci au moyen de panneaux d’alvéoles avec des cellules de différentes ouvertures (250 à 1300 cm² = 203x246 à 500x520 mm) et hauteurs (50 à 250 mm). (On ne parle pas ici des panneaux de micro-alvéoles rigides de 5 à 6 cm d’ouverture et de 3 à 5 cm de hauteur pour les allées en gravillon).

 


Les panneaux alvéolaires sont constitués d’un ensemble de bandes verticales soudées ou collées entre elles deux par deux formant des cellules rhomboïdes ou hexagonales lors du déploiement du panneau. Les bandes constitutives des panneaux d’alvéoles  sont soit en géotextile non tissé thermolié (Terralvéole® NT souple) ou de plus en plus souvent en polyéthylène haute densité (PEHD) texturé et perforé (Terralvéole® PEHD) dont la pose  est beaucoup plus facile et rapide, tout en assurant le drainage et l’ancrage de la végétation.

Les géocellules Terralvéoles® à déplier sont un système de confinement léger et extensible qui crée une protection contre l’érosion ou un renforcement des sols. Ce système est économique, efficace et respectueux de l'environnement en limitant le volume de matériaux à transporter ou importer sur site.

Les principales utilisations sont nombreuses : 

  • Contrôle de l’érosion des berges et talus, revêtement de canaux,
  • Soutènement et merlons avec remplissage de sable, terre ou matériaux granulaires pris in situ,
  • Protection et végétalisation des géomembranes,
  • Assise de chaussée et parkings, voies ferrées, pistes.

 

Avec le confinement cellulaire, les sols peuvent être renforcés pour la circulation de lourdes charges, l'érosion peut être stoppée par la diminution des forces latérales et talus et berges peuvent être maintenus ou stabilisées selon les besoins.





Les panneaux de Terralavéoles® sont livrés alvéoles fermées et pliés ce qui limite le volume à transporter et stocker et facilite la manutention tout en permettant une installation facile, rapide et très compétitive. Le  remplissage se fait avec des matériaux le plus souvent pris sur place, ce qui évite l’importation coûteuse d’autres matériaux.


Les panneaux d’alvéoles, comme un accordéon, se déplient (s’étirent) aisément sur chantier. Ils sont fixés au sol par piquetage puis ensuite remplis de matériaux terreux ou graveleux, sables ou même béton. Pour la pose sur étanchéité ou lorsque le piquetage intermédiaire n’est pas possible, on utilise des alvéoles en PEHD et la reprise des efforts se fait au moyen de tendons (cordon ou câble synthétique) traversant les parois des géoalvéoles

Pour les zones soumises au batillage, tout comme pour les assises de voies de circulation ou parkings le remplissage se fera avec des matériaux granulaires.

De manière générale, remplir les alvéoles  en léger excès en tenant compte du foisonnement. Pour les talus ou berges raides, les cellules de ces géoalvéoles sont parfois recouvertes de bionattes, géotextiles biodégradables ou de protections antiérosives superficielles permanentes.

Geoalvéolaire Terralvéole® PEHD (Polyéthylène Haute Densité) perforé et texturé



Les panneaux de géoalvéoles (geocells) d’une surface de 15 à 39 m² selon la taille des  cellules sont livrés pliés sur palette. Les cellules de 250 à 1300 cm² sont de forme rhomboîde, les bandes formant les cloisons étant soudées 2 à 2. Le déploiement tel un accordéon est rapide et facile. Les panneaux ne pèsent que 9 à 64 kg (moyenne de 25 kg).

Les parois texturées (striées) améliorent le frottement avec les materiaux de remplissage. Leur perforation permet le passage de l’eau et des racines assurant ainsi drainage et meilleure tenue de la végétation. Ces alvéoles sont conçues pour être plus flexible que les dalles alvéolaires tout en étant plus rigide que les géocells souples en géotextile non tissé thermolié. 







Des clip’alvéoles à épaulements coiffent la tête des piquets en fer à béton plantés au droit des cloisons pour maintenir les panneaux plaqués au sol. Pour une pose  sur membrane d’étanchéité donc sans piquetage, les efforts sont repris par des tendons (cablette) traversant les parois et fixés en tête de protection. Remplissage par sable, terre, pierre, gravier, béton ou materiaux pris sur site 

Principales utilisations :

Confinement de terres ou matériaux pulvérulents sur talus ou berges ainsi que la protection des canaux. Maintien de matériaux sur géomembrane d’étanchéité ou fortes pentes. Raidissement, soutènement et réalisation de remblais renforcés et merlons. Amélioration de la portance, renforcement des assises de voies de circulation et parkings.

Principales caractéristiques :

Polyéthylène haute densité (PEHD) stabilisé aux UV. Parois texturées et perforées soudées entre elles par ultrasons avec résistance au pelage de 1060 à 4260 N selon la hauteur des cellules. Selon ISO 10319, résistance à la traction de 21 kN/m et 12.6 kN au droit des perforations. Allongement maximum de 20%. Alvéoles avec cellules de hauteur de 50 / 75 / 100 / 150 / 200 / 250 / 300 mm. Ouverture des cellules de 250 à 1300 cm². Les trous dans les parois représentent 17 à 21%.

Livrés en panneaux de taille variables selon la configuration d’alvéoles choisies, soit une largeur de 2.46 à 2.76 m et longueurs correspondant en standard à 60 bandes de PEHD soient 30 rangs de cellules (6.1 à 15 m).

 La distance entre soudure en mm correspond au chiffre de la 1ere ligne de ce tableau (330, 356, 375, 462, etc)

La taille des cellules et des panneaux correspond au déploiement et étirement optimal et peut varier selon les besoins. Allonger une cellule ou un panneau réduit sa largeur. La longueur d’un panneau Terralvéole correspond en standard à 30 cellules.

La taille de cellule la plus courante est la GWM 462 avec des hauteurs de 100 et 150 mm.

Geoalvéolaire Terralveole NT (en géotextile Non Tissé) souple

Géoalvéolaire dont les parois sont en géotextile non tissé thermolié collé ou cousu. Idéal pour le confinement de couches de terres ou de matériaux granulaires en soutènement. C’est l’outil idéal pour la réalisation de merlons en sols pris in situ. 

Principales utilisations :

Confinement de terres ou matériaux pulvérulents en assise de voies de circulation et parking. Raidissement et réalisation de remblais renforcés et merlons. 

Principales caractéristiques :

Livrés en panneaux de taille variables selon la configuration d’alvéoles choisies, avec des surfaces de panneaux étendus de 6 x 3 m ou  5 x 7 m. Différentes hauteurs de cellules disponibles : 10, 15 ou  20 cm. Différents diamètres nominaux de cellules : 22, 25, 35 cm.